Qu’est-ce que l’ostéopathie?

L’ostéopathie

 

“L’ostéopathie est une approche thérapeutique qui repose sur l’idée que des manipulations manuelles du système musculo-squelettique et des techniques de relâchement myofascial permettent d’apporter un soulagement dans le domaine du trouble fonctionnel.

Créée le 22 juin 1874 par le médecin américain Andrew Taylor Still (1828-1917), l’ostéopathie est fondée sur des techniques manuelles visant à la conservation ou la restauration de la mobilité des différentes structures de l’organisme. Méthode thérapeutique à visée préventive et curative, elle se base sur l’idée selon laquelle toute perte de mobilité naturelle des organes les uns par rapport aux autres, apparaissant au niveau des muscles, des tendons, des viscères, du crâne ou des enveloppes (fascia), induit des dysfonctionnements.

Les ostéopathes considèrent que la remise en fonction de la mécanique corporelle peut entraîner une régulation de l’homéostasie. Il pensent que la médecine conventionnelle est nécessaire pour toutes les atteintes de la structure même de l’organisme ; ils traitent plutôt les maladies fonctionnelles, éventuellement psychosomatiques.

L’ostéopathie s’adresse au corps entier (concept d’unité). L’action sur ces différents systèmes passerait par un lien physiologique majeur : le système nerveux. En effet, toutes les techniques auraient comme point commun d’émettre des informations aux éléments afférents du système nerveux périphérique et du système nerveux végétatif (sympathique et parasympathique). Ceci expliquerait pourquoi l’action de l’ostéopathie sur le corps n’est pas locale, mais toucherait l’ensemble de l’organisme.

plus d’infos sur  www.osteopathie.be

En Belgique

La spécialité est reconnue depuis 2007. Le titre d’ostéopathe D.O. est attribué aux personnes ayant suivi une formation d’ostéopathie.
En Canada

La réglementation dépend des provinces. Toutes les provinces protègent le titre de D.O. (doctor of osteopathic medicine) ayant fait leur formation aux États-Unis sauf le Québec. Ces ostéopathes sont membres de la Canadian osteopathic association (COA) qui est en étroite relation avec l’American Osteopathic Assocication (AOA). Les DO canadiens formés aux États-Unis ont les mêmes privilèges que les MD.
En France

Le titre professionnel d’ostéopathe est reconnu, de même que celui de chiropracteur, par la loi du 4 mars 2002. L’usage de ce titre n’est toutefois pas réservé aux personnes exerçant la profession d’ostéopathe à titre exclusif mais est également ouvert aux personnels de santé remplissant les conditions ainsi qu’il a été confirmé par le Conseil d’État. Les décrets d’application relatifs aux conditions d’exercice de la profession sont toutefois distincts.
Autres pays

Le Royaume-Uni

Reconnaît cette spécialité exercée par divers praticiens de toutes étiquettes. La formation est universitaire et les ostéopathes, reconnus depuis 1993, sont composés à plus de 90 % de non-médecins, non-kinésithérapeutes. Seuls les praticiens enregistrés à l’Ordre des ostéopathes (GOsC) peuvent porter le titre d’ostéopathe. La formation continue est obligatoire.

Historiquement, de nombreux ostéopathes français ont suivi leur formation initiale en Angleterre.

La Suède, la Norvège et la Finlande

Reconnaissent depuis 1994 un tronc commun d’études médicales. Les étudiants peuvent ensuite choisir une formation officielle dans une médecine non conventionnelle.

Aux États-Unis

Les ostéopathes portent le titre de docteur en ostéopathie (DO). Ils sont formés dans des écoles de médecine ostéopathique et ont les mêmes droits que les docteurs en médecine (Medical Doctors, MDs). Ils ne peuvent toutefois en porter le titre sans avoir au préalable enregistré la modification de statut.

En Espagne et en Italie

Le statut d’ostéopathe n’est pas reconnu. Toutefois, il existe un Registre officiel d’ostéopathes”. (Wikipedia)